Weapon of Choice – FatBoy Slim

Weapon of choice est une musique ayant été réalisée par l’artiste Fatboy Slim en 2000. Ici nous allons étudier le vidéoclip de cette chanson c’est à dire cette musique associée à une vidéo faite pour l’illustrer. Ce vidéoclip a été réalisé en décembre 2000 par Spike Jonze et dans lequel apparait l’acteur et danseur Christopher Walken. Il y réalise une performance de danse en solo appellée « swing-from-the-rafters » (soit le swing des chevrons?).

Nous sommes en l’an 2000, époque ou le capitalisme et le luxe se portent bien. De plus, avec le progrès des techniques de compositions de musique et des instruments de mixage, les artistes multiplient les productions de nouveaux styles musicaux et la réutilisation de fragments d’anciennes musiques ou de nouveaux sons (les « samples« ). Fatboy Slim, artiste anglais, fait partie de ceux qui aiment jouer avec les musiques et les sons produits par d’autres artistes pour composer ces propres titres.

J’ai choisi cette oeuvre par intérêt direct puisque je connaissais l’artiste, Fatboy Slim, pour ses titres Rockafeller shank ou encore Praise you:

Le morceau Weapon of choice m’était encore inconnue.

Le début de la chanson ne m’a pas tellement surpris. On reconnait bienWeapon of choice (clip) par Fatboy Slim le style de l’artiste qui s’exprime. Il s’agit d’une instrumentale trés rythmée utilisant des fragments de sons instrumentaux originaux et variés ainsi que des sons vocaux remixés et scratchés. Il forme ainsi en la mettant en boucle, la base rythmique de la chanson. A cela il ajoute progressivement de petites mélodies répétitives qui se succèdent et procédent à quelques variations dans la base rythmique. Ceci permet d’éviter le caractère répétitif de l’instrumentale. Puis il interrompt cette base pour signaler le début du chant avec un coeur de cuivre extrait d’une autre musique. La base rythmique reprend alors accompagnée de percussions supplémentaires pour marquer plus fortement le rythme. Une voix rauque et grave se met alors à chanter. Là encore l’artiste joue avec la répétition puisque les paroles sont répétées. Le refrain est marqué par une instrumentale plus chargée, plus intense et plus mélodique. Les paroles sont répétées de nombreuses fois. Lorsque le refrain s’achève, on retombe sur la base rythmique seule pour un temps. Elle est interrompue par le coeur de cuivre puis le chant et le rythme revient. On suit ce schéma jusqu’à la fin. En fin de chanson, on a une variation dans le chant. La voix devient plus aigüe et plus mélodieuse. Les paroles ne sont pas répétées. Elles sont plus libres et suivent un peu moins le rythme. La base rythmique est reprise puis interrompue une dernière fois par le coeur de cuivre et la musique s’achève.

Ecoutons, et voyons maintenant le clip:

Au début lorsque la base rythmique apparait et s’installe, on voit un homme d’une trentaine/quarantaine d’année (Christophe Walken) assis sur une chaise au milieu d’un endroit plutôt luxueux. Il est très bien habillé. On observe donc plusieurs marques de richesses et de luxe. Il apparait comme songeur, le regard dans le vide, troublé et presque triste. Il observe l’environnement autour de lui d’un air lassé. Quand la base rythmique reprend après les cuivres il se lève brusquement, un peu comme guidé par la musique. Il se met à danser de façon « énergétique » et en rythme avec la musique. Il faut noter qu’il n’est pas représenté comme étant le chanteur et ne fait à aucun moment mime de chanter. Il exerce une danse rapide, rythmée: il swing de façon presque surnaturel. On le voit à son visage qui reste fixe, concentré et sans expression alors que tout le reste de son corps lui s’exprime. De plus, il va de pièce en pièce et on découvre que le lieu n’est autre qu’un luxueux hall d’hôtel vide. Le visage du personnage et l’attitude que l’on attribut à cette classe sociale (personnes très riches avec énormément de tenue et de retenue) nous donne l’impression qu’il est bel et bien guidé par la musique et qu’il ne contrôle pas son corps. Lorsque on entend la variation dans la musique et dans la voix du chanteur (plus aigüe), le personnage plonge alors dans le vide et se met à voler, comme s’il nageait dans les airs. On le voit savourer cet instant. Il arrête ces mouvements agités, observe autour de lui et sourit. Lorsque les cuivres interviennent pour la dernière fois, il redescend sur terre en effectuant une boucle (qui certes se rattache aux montées et descentes des tonalités du coeur de cuivre mais qui est surtout là pour faciliter le montage et les effets spéciaux du clip). Une fois sur le sol, il marque une pause. La musique s’est arrêtée. Avec elle s’est arrêtée cette sorte d’envoutement qui le faisait s’agiter. Il reprend ses esprits en quelques sorte. Puis retourne s’assoir sur le fauteuil d’ou il est parti initialement et retrouve son air songeur et triste.

Bien entendu, cette mise en scène est en rapport avec les paroles de la musique. Par exemple lorsqu’il est dit « you can go with this, or you can go with that » x3 l’acteur balance ses bras d’un coté et de l’autre. De la même façon il est dit « Im in flight » quand le personnage se met à voler.

On entendra dans ce vidéoclip, des semples du du titre Into my own thing réalisé par Sly & the Family Stone par exemple (coeur de cuivre)

et de nombreux clins d’oeil à d’autres musiques comme The choice is yours du groupe Black sheep(ou les paroles du refrain sont les mêmes que dans ce titre):

On remarquera que l’artiste puise dans des références musicales très diverses puisque The Black Sheep est un groupe de rap et que Sly & the Family Stone produit plutôt de la musique funk et soul. On pourra également retrouver dans les paroles de cette musique des références à des oeuvres extramusicales comme par exemple la livre de science fiction Dune (adapté magistralement au cinéma pas le cinéaste David Lynch):

Dune ( Le Film ) – 1984

Finalement nous pouvons voir dans cette oeuvre d’une part l’expression des pouvoirs de la musique sur l’homme. Elle exprime l’irrésistible envie de bouger lorsqu’on entend des rythmes, ou encore les pouvoirs de faire oublier les problèmes qu’ont les gens, et de les rendre heureux. D’autre part, elle peut dénoncer l’ennui d’une vie de luxe. Elle montre à la fois un homme riche a qui tous les choix s’offrent (ce sont les paroles même de la chanson) et qui pourtant est seul dans un espace immense et lorsqu’il n’y a pas la musique, il n’est pas heureux.

Liens culturels:

Ce videoclip s’avèrera être un succès puisqu’en 2001 il remporte 6 MTV awards, et quand à l’acteur Christopher Walken il recevra un des titres des MTV « Moonmen » dans la catégorie meilleur chorégraphie.

Le vidéoclip sera repris par l’entreprise windows pour en faire une parodie sous le titre de Windows of choice et vanter les mérites de leur produit:

Fatboy Slim a sûrement influencé de nombreux groupes qui réutilisent des extraits pris dans divers titres pour en faire des musiques à part entière. Parmi eux on peut citer le groupe Girl Talk. Il est amusant de remarquer que chez ces deux groupes, le rythme est très marqué, très riche, et sert de base au reste de la chanson. En effet, c’est par ce moyen-là qu’ils peuvent  établir un lien entre divers extraits et créer une homogénéité du morceau. C’est une sorte de point de repère pour l’auditeur, lorsque différentes mélodies se superposent et s’enchainent sans trop de lien. De même le scratch rend possible cet enchainement et permet aussi de marquer un rythme. La voix n’est plus la mélodie principale mais peut devenir accompagnement ou même élément rythmique.

Quelques titres de l’artiste Girl talk:

Sources:

http://www.ubu.com/film/fatboy-slim_weapon-of-choice.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Star_69_/_Weapon_of_Choice

http://www.greatsong.net/PAROLES-FATBOY-SLIM,WEAPON-OF-CHOICE,129236.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :