Fred Astaire – Bojangles of Harlem from Swing Time (1936)

Frederick Austerlitz, dit Fred Astaire,  est né le 10 mai 1899 à Omaha et mort le 22 juin 1987 à Los Angeles.

Il est un acteur, compositeur de cinéma, danseur et chanteur américain.

Il a gagné un Oscar d’honneur pour son talent artistique unique, et sa contribution à l’association de l’image et de la musique et il a son étoile sur l’avenue Walk of Fame à Hollywood.

Ici nous nous intéresserons à ses talents de danseur dans cet œuvre. Cette danse est l’une des meilleures de la part d’Astaire et Rogers (sa partenaire de danse à l’époque). Dans celle-ci, il rend hommage à Bill « Bojangles » Robinson, qui est l’un des plus grands danseurs américains de claquettes.

On peut voir qu’Astaire utilise des effets d’ombres en arrière-plan, ce qui relativement n

ovateur à son époque. Il a rarement utilisé ce procédé par le passé. On a l’impression que c’est sa propre ombre qui est reflétée, puis on se rend compte à la fin que ce n’est pas vraiment le cas, car l’ombre se met à danser sans qu’Astaire le fasse ; cela rendant l’effet de caméra encore plus réussi et plus beau.

Description de l’œuvre

J’ai découvert cet œuvre un peu par hasard et bien aimé le style « old-school » de celle-ci.

Au premier abord, j’ai trouvé cet œuvre un peu farfelue et drôle. Puis, en approfondissant un peu le visionnage, je me suis rendu compte que cet œuvre a nécessité un grand travail et il faut avouer que l’effet d’ombre en arrière-plan m’a impressionné (surtout au moment où l’on sait que ce n’est pas du tout l’ombre d’Astaire en arrière-plan).

C’est pour cela que j’ai choisi cet œuvre. En effet, je suis à chaque fois bluffé par de telles performances scéniques.

Cette expérience est l’alliance d’une danse et d’une mise en scène particulière de celle-ci, chacun des procédés mettant en valeur l’autre. Il y a aussi le bruit des claquettes et la musique de fond qui sont complémentaires ici.

Maintenant, on peut se demander plusieurs choses. A-t-on besoin d’une mise en scène comme celle-ci pour mettre en valeur une danse ? Si oui, pourquoi est-ce définitivement nécessaire aujourd’hui de mettre la danse en alliance avec autre chose (musique, effets lumineux, etc) ?

Ce travail est une œuvre dans le sens où beaucoup de personnes étaient tout simplement émerveillés devant ce spectacle. C’est également parce que c’est une prouesse artistique de faire ce qu’Astaire a fait.

Lien vers d’autres œuvres

 

On peut voir que cette œuvre est similaire à d’autres choses connues aujourd’hui. Mais on ne considère plus trop ce genre de spectacle comme une œuvre d’art.

On peut bien sur parler de la performance de Beyoncé sur sa musique Run The World lors des BillBoard Awards en 2011. Celle-ci est semblable dans le sens où danse et technologie s’allient ici pour donner un résultat impressionnant. Bien sûr, ici, on ne se contente plus de jeux d’ombres mais on constate également la présence d’images projetés en couleur sur un grand tableau.

Lien de la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=Cs9Xql6phWw

Il y a également une autre performance que l’on peut comparer à celle-ci dans le sens où bruits de claquettes et musiques se complémentent bien. Bien sûr, la performance scénique n’est pas aussi impressionnante mais elle vaut le coup d’œil. C’est un garçon de 13 ans qui fait de la danse des claquettes sur le fond musical Black or White de Mickael Jackson.

Lien de la vidéo : http://www.m6.fr/emission-la_meilleure_danse/videos/222526-nicolas_des_claquettes_sur_michael_jackson.html

Mon point de vue critique

 

Cet œuvre répond parfaitement à ses « promesses », l’hommage fait par Astaire étant tout simplement excellent.

Par contre, j’ai trouvé la durée de l’œuvre assez courte (2-3 minutes), ce qui ne m’a pas vraiment permis de me plonger plus dans l’univers de l’œuvre.

Malgré tout cette œuvre est très intéressante dans le sens où elle propose un contenu qui met vraiment bien en valeur la danse des claquettes, et tout ceci grâce aux jeux d’ombre et à la musique présente en fond.

Cependant certaines questions restent en suspens. Pourquoi aujourd’hui une performance telle que celle-ci n’est plus considéré comme une œuvre d’art ? Est-ce dû à l’essor de nouvelles technologies de communications (Youtube, Twitter, …) ? Ou encore à la multitude de performances similaires présentes aujourd’hui ?

Lien de l’œuvre : http://www.ubu.com/film/astaire_bojangles.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :