Olympia-Strangers de Catherine Balet

L’œuvre que j’ai choisi d’étudier est une photographie de Catherine Balet représentant un tableau nommé Olympia d’Edouard Manet. Le tableau de base, une huile sur toile, date de 1863 et est actuellement exposé au musée d’Orsay. A l’époque ce nu avait été jugé comme le plus scandaleux des nus féminins jamais peints et fut ridiculisé et injurié lors de sa première exposition. En effet, il s’agit d’un portrait d’une prostituée nommé Olympia, un surnom de prostitué courant à l’époque. Ce qui a choqué c’est cette franchise dans la peinture d’une prostituée un peu trop moderne pour l’époque. De même, le fait que le bouquet de fleur d’un amant soit donné pas une servante noire, fût ressenti comme une provocation de la part de Manet. Celui-ci se défendit en affirmant avoir seulement peint la réalité.  

 

L’œuvre analysé n’est autre qu’une représentation de ce tableau transposée à notre époque.

 

La première différence et celle qui est la plus flagrante est celle de l’inversion entre une servante noire et une prostituée blanche avec une servante désormais blanche et une prostituée noire. Selon l’artiste ce choix d’inversion des couleurs de peau était un petit clin d’œil à l’élection de Barack Obama, pour une fois le pouvoir sur quelqu’un d’autre venait d’une personne noire. Ce qui avait choqué en 1863, une servante noire est maintenu devenu une servante blanche au service d’une noire. Première preuve de l’évolution de notre société, l’égalité des couleurs de peau et origines.

La seconde différence est que tout est devenu numérique. Le collier de la prostituée est remplacé par un casque relié à un lecteur mp3. Encore une réalité de notre époque. Ce ne sont plus les bijoux qui constituent nos objets de valeur mais l’ensemble des technologies que sont le baladeur, l’ordinateur portable, le portable…

Le bouquet de fleur tendu par la servante est remplacé par un ordinateur où figure sur l’écran une image numérisé du bouquet. Enfin le chat est aujourd’hui un robot.

L’esprit d’ensemble du tableau est conservé ; les positions, les volumes, chaque composent est remplacés par son équivalent actuel.

Un fait qu’on le retrouve dans l’ensemble de la collection est que le numérique est vraiment mis en valeur et constitue d’ailleurs la seule source de lumière.

 

Lors de mon arrivée dans l’exposition je n’ai pas tout de suite réalisé que ces photos représentaient des tableaux mis en scène dans le contexte actuel. Ce n’est quand voyant la jeune fille au chien, la représentation de la jeune fille à la perle, mon tableau préféré, que j’ai compris. Puis j’ai essayé de deviner qu’elles étaient les origines de chaque photographie ; le déjeuner sur l’herbe, la mort de Marat…

Mais de toute l’exposition la photographie que j’ai choisi d’étudier est selon moi celle qui représente le mieux le changement entre les deux époques et l’évolution des mentalités. Surtout en mettant en avant une personne de peau blanche au service d’une personne de peau noire.

 

Je trouve ce concept de recontextualisation génial et il serait pour moi intéressant que d’autre artiste continue ce travail et le fasse pour chaque œuvre.

 

Il n’y a rien à redire il s’agit bien évidemment d’une œuvre puisque cette photographie est le fruit d’un travail de l’esprit et de la créativité.  

 

Cette œuvre laisse beaucoup de question en suspens, et si Leonard De Vinci était toujours vivant ? Et si Picasso était né au Moyen-Age ? … Mais cette question ne se pose non pas seulement dans le temps mais aussi de par la géographie : et si Leonard de Vinci avait été chinois ? La Joconde aurait-elle été chinoise ? Aurait-il eu du succès ?…

 Image

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :