200 campbell’s soup cans

Le tableau « 200 Campbell’s Soup Cans » fut réalisé par le défunt peintre Andy Warhol (né Andrew Warhola) en 1962.
Cette œuvre est de l’acrylique sur toile, mesurant 183 x 254 cm, et composée de 32 toiles peintes représentant chacune une variété de soupe Campbell en conserve proposée à l’époque. Chaque toile possède les mêmes mensurations, à savoir 50,8 x 40,6 cm. Les 32 peintures ont été créées individuellement grâce à un procédé sérigraphique semi-mécanique, qui est une technique d’imprimerie utilisant des pochoirs intercalés entre l’encre et le support.
Il y a plusieurs raisons quant au choix de Warhol pour avoir peint un tel tableau. En effet, venant juste d’abandonner le domaine de la bande dessinée, il avait besoin d’un nouveau thème, d’une nouvelle idée de travail. De plus, paraîtrait-il que ce soit son amie Muriel Latow, décoratrice d’intérieurs et propriétaire d’une galerie, qui lui suggéra l’idée des boîtes Campbell en lui disant : «  Il faut que tu trouves quelque chose que tout le monde puisse reconnaître. Une chose que tu vois tous les jours, que tout le monde connaît. Quelque chose comme une conserve de soupe de Campbell’s ». Cette œuvre, basée sur des thèmes de culture populaire, propulsa le pop art comme un mouvement artistique majeur des Etats-Unis.
 Il existe une autre version de ce tableau, qui s’intitule Campbell’s Soup Cans II et faisant partie de la collection permanente du Musée d’Art Contemporain de Chicago. Un autre tableau très similaire, « 100 cans » est également présent dans la galerie d’art Albright-Knox.
« 200 Campbell’s soup cans » figure en ligne sur ubuweb, une véritable mine d’or, offrant des sons rares, des textes, des vidéos, des peintures… devenant ainsi une référence unique en matière d’avant-garde artistique.
En voyant cette œuvre pour la toute première fois, les réactions qui surgissent en nous, sont la surprise ainsi que la curiosité pour ce tableau si original, brisant avec la manière d’être des tableaux conventionnels.
Cette œuvre étant relativement célèbre au sein du monde artistique et aux yeux de la population, c’est pourquoi nous avons choisi de publier sur ce tableau. De plus, nous étions curieuses de connaître la démarche artistique utilisée par l’auteur pour la réalisation de ce travail.
L’étude de ce tableau, sans connaître le contexte de sa réalisation, nous poussent à nous poser des questions telles que « pourquoi avoir choisi des conserves de soupe ? », « pourquoi 32 boîtes et pas plus ou moins ? », « pourquoi choisir cette marque là ? »…
D’après nous, ce travail peut être qualifié d’œuvre, car il a été conçu par un peintre, métier appartenant au monde artistique ; et que ce tableau a permis de faire passer un message à la population de l’époque. Effectivement, il dévoila, critiqua la société de consommation qui était en train de se mettre en place à cette époque, après la reconstruction du monde suivant la seconde guerre mondiale.
Un autre peintre engagé Chris Jordan, né en 1963, est connu pour ses œuvres, cherchant à faire comprendre au américains les enjeux du consumérisme occidental en 2008 avec les portraits de la consommation de masse américaine« Intolerable Beauty », « Running the numbers »…
ImageImage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :