Composition dans le losange avec jaune, noir, bleu, rouge et gris

Titre : «  Composition dans le losange avec jaune, noir, bleu, rouge et gris»
Auteur : Piet Mondrian
Date de réalisation : 1921
Taille : 60 x 60 cm
Huile sur toile

Image

La peinture abstraite est un art qui ne cherche plus à représenter la réalité. Un peintre abstrait ne peint pas quelque chose qu’on voit dans la nature et qu’on aurait l’illusion de reconnaître sur la toile : il propose une équivalence ou une métaphore.
Au début du 20ème siècle, Mondrian qui est l’un des pionniers de peinture abstraite, a inventé un art nouveau qu’il nomme le néoplasticisme.
En espérant que ses peintures ouvrent la voie vers un futur utopique, Mondrian souhaite écarter la nature matérielle au profit de son essence en exprimant la forme et la couleur naturelles par l’abstraction de toute forme et couleur. Il ne commence à utiliser que la ligne droite et la couleur primaire nettement définie pour dessiner.
Bien que des abstractions de Piet Mondrian puissent sembler éloignées de la nature, sa vision de base a été enracinée dans le paysage, en particulier la géographie plate de sa Hollande natale. En commençant par ses premiers paysages naturalistes, il a réduit les formes naturelles à leurs équivalents linéaires et colorés les plus simples afin de suggérer leur unité et de l’ordre. Finalement, il a éliminé entièrement ces formes, en développant un langage visuel pur qui se compose des verticales, horizontales et couleurs primaires.
Les croyances théosophiques de Mondrian lui font accorder à l’angle droit une signification universelle. Plus que tout compte le rapport entre couleurs, entre dimensions, entre positions. En effet, pour lui, le rapport de la verticale à l’horizontale est à l’image de la dualité et des oppositions qui régissent d’une façon générale la vie et l’univers – le masculin et le féminin, l’extérieur et l’intérieur, le matériel et le spirituel.
Dans « la composition Losange avec Jaune, Noir, Bleu, Rouge et Gris », Mondrian a tourné une toile carrée pour créer une relation dynamique entre la composition rectiligne et les lignes diagonales des bords de la toile. Faussement simple, ses œuvres sont le résultat d’ajustements constants pour atteindre l’équilibre et l’harmonie absolue, et ils révèlent une attention rigoureuse aux relations subtiles entre les lignes, les formes et les couleurs.
J’ai connu cette œuvre grâce à l’article qui s’appelle « How to Look at Mondrian» écrit en anglais par James Elkins qui est un critique d’art et historien.
Tout d’abord, il me parait que c’est une peinture simple et même un petit peu naïve. Il n’y a que quatre zones de couleur dans la peinture : pur noir, bleu, jaune, et une touche de rouge orangé. Les zones sont séparées par des rayures. Pourtant, après avoir lit l’article de monsieur James, je me suis aperçu que je suis trompé. J’ai trouvé que véritablement c’est une image très complexe et difficile, déguisée en une simple abstraction. C’est la raison pour laquelle je l’ai choisie.
Si on regarde plus proche de la zone jaune, on peut trouver que les surfaces peintes sont pulpeuse et les bords de la zone jaune sont bien lissés. Image
Il est également possible de voir que chaque surfaces et bandes ont ses propre texture: les bandes sont marqués avec des petits nervures, la peinture est riche en textures de surface, ce que les historiens artistiques appellent la facture.
De plus, Mondrian construit ses tableaux dans une façon de tissu en bas-relief. Il peint ses galons en fixant des bandes de papier.
Dans d’autres parties de la peinture, Mondrian clairement peint à main levée, sans papier pour le guider. Sur un même lieu, il est possible de voir comment il a peint la verticale, avec soin de remonter à la rayure.
On ne voit pas tout cela à partir de deux ou trois pieds de distance, et il est clair que Mondrian attendait de ses spectateurs à prendre du recul. Mais maintenant on est conscient de la richesse, un effet chatoyant, une profondeur. Les peintures sont en trois dimensions. La peinture a des gestes visibles, il est humain.
Dans cette peinture, Mondrian a bien réussi à exprimer une abstraction absolue et une harmonie parfaite en utilisant exclusivement des éléments primaires qui sont simples mais bien détaillés. La richesse de facture qui est camouflée par la simple abstraction distingue cette œuvre d’un travail normal.
Effectivement, par son essai « Réalité naturelle et réalité abstraite » publié dans la revue De Stijl (Le Style), Mondrian a défini deux lois esthétiques pour le néo-plasticisme : premièrement il n’y a ni courbes ni obliques mais que des traits verticaux ou horizontaux et deuxièment les couleurs sont les primaires uniquement (cyan, magenta et jaune) et les non-couleurs (gris, noir et blanc). Dans ce cas-là, « la composition Losange avec Jaune, Noir, Bleu, Rouge et Gris » n’est pas exceptionnelle. Elle obéit les deux lois esthétiques du néo-plasticisme.Image
La première œuvre vraiment néo-plastique est « la Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris » qui est réalisée par Mondrian 1920. Mondrian développe dès lors son système de représentation, le néo-plasticisme, pendant plus de 20 ans jusqu’à son séjour à New York.
Il travaille toujours à la fois instinctivement et avec une grande rigueur. Les séries de variations, strictement numérotées à partir de 1920, enchaînent toutes les possibilités plastiques.
Ses idées ont été extraordinairement influentes sur presque tous les aspects du design moderne, de l’architecture à des objets ménagers.
« la Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris »

Ressources :
http://www.huffingtonpost.com/james-elkins/post_1036_b_756669.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Piet_Mondrian
http://delires-ongulaires.over-blog.com/article-na-et-culture-piet-mondiran-composition-en-rouge-jaune-bleu-et-noir-1926-106760263.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :