Artiste contemporain chinois Ai weiwei

grain 2

 L’artiste chinois Ai Weiwei est aujourd’hui l’un des plus importants artistes contemporains en chine. Il occupe une place majeure dans le paysage culturel chinois. 

Il emprunte souvent des formes à la culture classique chinoise et à l’environnement populaire occidental, imitant le vocabulaire visuel à travers des systèmes de logique qui tout à la fois en dénient et en rappellent le contexte original et en utilisent les valeurs dans un contexte actuel.

Il a été fortement et ouvertement critique sur la position du gouvernement chinois envers la démocratie et les droits humains. 

pouvoir 1 Voici est son chef-œuvre, la photo prise devant la porte « Tian an », qui est le symbole du pouvoir chinois, avec son geste qui signifie son mépris, la deuxième est prise devant le symbole du pouvoir américain ’White house ’ ; Ce sont l’art de la lutte de Ai weiwei afin de montrer son conflit et sa confrontation avec le gouvernement pour le droit humain. 

tremblement de terreCet œuvre s’appelle ‘Remembering’ : Il a installé 9000 sacs à dos sur la façade de la Maison de l’Art de Munich en 2008, son idée d’utiliser des sac à dos est venue lors de sa visite à Sichuan après le sévère tremblement de terre en Mai 2008. Pendant le tremblement de terre beaucoup d’élèves sont morts dans l’école. Mille jeunes élèves ont perdu leur vie , et on pouvait voir des sacs et des affaires d’école partout. Les 9000 sacs à dos d’enfant sur la façade du musée écrivent en caractères chinois la phrase : «  Elle vécut heureuse pendant 7 ans dans ce monde », qui cite une note écrite par la mère de l’une des victimes. « Remembering » deviendra de plus en plus visible au fur et à mesure que les arbres se trouvant devant le mur du musée perdront leurs feuilles en automne et en hiver , de telle sorte que le temps passe et la mémoire grandisse. Ai Weiwei utilise son moyen spécial pour montrer son sentiment aux enfants morts dans le tremblement de terre. 
grain 1grain 9

grain 11L’installation était constituée d’un immense tapis formé d’une centaine de millions de graines de tournesol en porcelaine, réalisées une à une par des artisans. Le travail de la porcelaine est une des spécialités de l’artisanat chinois, qui exporte beaucoup de ses réalisations. L’installation de Ai suggère que le peuple chinois est comme ces millions de graines de tournesol qui tourne vers le soleil qui est le symbole du chef d’état Mao. Chaque graine est différente et indépendante avec les autres car toutes les graines sont fabriquées à la main. Chaque graine prend la patience pour la créer, chaque graine est précieuse comme chaque vie. Ai utilise cette installation pour ironiquer l’histoire de la révolution culturelle chinoise au début de 1970. Pendant cette révolution, beaucoup de monde souffraient de la non-liberté et de l’inhumanité.  Ai était aussi le victime de cette révolution. Il utilise cette façon pour montrer sa pensée. Il est devenu l’une de ces graines, sa liberté écrasée par le talon d’un état pas trop inhumain.

 velo 3velo 1Ai wei wei eu l’idée brillante de superposer plus d’un millier de vélos entre eux pour obtenir un résultat éblouissant. Il a accroché 1 200 vélos ensemble, les uns suspendus au plafond, les autres fixés debout sur le sol. Son ambition était de créer l’illusion d’un espace labyrinthique dans une zone en trois dimensions. Pour y arriver, il a retiré les guidons et les sièges des vélos et a privilégié leurs armatures et leurs roues pour les relier entre eux. Ce concept créatif transformant le vélo en un objet artistique. Ai Weiwei avait à l’époque dévoilé une sculpture faite à partir de vélos, poussant les spectateurs à réfléchir sur la liberté des individus parmi la masse, l’utilisation exclusive de vélos de la marque Forever, marque la plus populaire en Chine, visant à cibler cette réflexion, bien évidemment, sur son pays natal. Forever est la marque de vélo la plus ancienne de Chine, et le vélo est aujourd’hui le mode de transport privilégié des Chinois. Le plus étonnant dans cette œuvre, c’est la façon dont cette technique consistant à prélever et à réorganiser des objets singuliers transforme ces formes familières en structures.

table 1

table 2

table 3

table 4

table 5 Toutes les tables et chaises sont fabriquées en bois, ces bois sont venus d’un ancien temple qui va être démoli pour la nouvelle construction. Donc, des anciennes tables et chaises, même des poutres sont utilisés pour ses réalisations des œuvres. Par exemple, cet œuvre s’appelle ‘Through’ . Il combine les poutres qui ont plus de cent ans d’histoire avec dizaine tables en utilisant le traditionnel artisanat. Les poutres traversent les tables au milieux ou à coté sans fissure. Cet œuvre s’appelle la grappe , l’artiste combine vingtaine de chaises en bois, la forme est constitué par une grappe de chaises. Et après ce sont les tables créatives , L’expression créatrice d’Ai Weiwei est de changer l’utilisation des fonctions et de la pensée logique des objets existants, démonter et réorganiser la structure. Au travers du démantèlement des anciens piliers du temple, des tables et d’autres l’architecture des bâtiments, il les installe dans une forme abstraite, entraînant la possibilité d’un dialogue avec l’espace et l’environnement. Toutes les séries des œuvres ont pour but d’ironiquer les phénomènes sociaux de la Chine contemporaine à cause de la rapidité de la modernisation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :