La peinture en relief et l’hyperréalisme

3d_street_optical_illusion_wallpaper_2-normalDans les années 50 sont faites les premières peintures en relief. Parmi, les différentes peintures en relief, je m’attarde uniquement sur les peintures « trompe-œil ».

Dans le cadre d’une UV (une unité de valeur ou encore une matière) à savoir Art et technologies contemporaines, à l’Université de Technologie de Compiègne, nous devions présenter une oeuvre qui nous intéresse.

Pratiquée par de nombreux artistes tels que Edgar Mueller, Manfred Stader, Tracy Lee Stum, Julian Beever, la peinture « trompe-œil » est généralement exercée dans une discipline à savoir le Street Art.

hosepipe-iEn effet, après l’illusion d’optique, la peinture  « trompe-œil » joue particulière sur l’interaction avec le public. Ainsi le Street Art qui consiste à réaliser ses œuvres dans la rue, correspond parfaitement à cette pratique.

Comme nous pouvons le remarque sur cette image. Il faut absolument qu’une personne tienne le tuyau pour que la peinture soit parfaite.

Les œuvres de la peinture « trompe-œil » ont plusieurs caractéristiques parmi les quelles nous pouvons citer:

  • Éphémères: les peintures sont réalisées dans des lieux publiques. Ainsi elles ont à vocation de se dégrader avec le temps.
  • Illusion simple: certaines œuvres ne nécessitent pas d’interaction avec le public. Ce sont de simple représentations en relief
  • Axe de vision: Toutes ces peintures « trompe-œil » doivent être observées sous un angle précis, sinon elles n’ont pas du tout l’effet escompté.

snail-i snailwrongview-i

Nous avons également des expositions de peintures « trompe-œil ». En effet, un groupe de peintres sud-coréens a réalisé plusieurs tableaux de peintures en relief. Ceux-ci avaient pour but de ne pas faire une simple exposition, mais de faire de leur exposition un parc d’attraction.

Les visiteurs devaient réaliser des situations avec les différents tableaux, et les meilleures situations ont été mises en ligne. Ainsi, les visiteurs devaient faire une réelle preuve d’imagination. Ceci rendait l’exposition très intéressante pour les familles.

expo-peinture-3D-3-640x419 expo-peinture-3D-19-640x460

Nous remarquons bien que le visiteur et le tableau forment une nouvelle œuvre, encore plus représentative que le tableau seul.

Dans le domaine des peintures « trompe-l’œil », nous avons également les peintures hyperréalistes. L’hyperréalisme est un mouvement/courant artistique américain des années 1950-1960. C’est un courant très influencé par la photographie. En effet, L’hyperréalisme consiste en la reproduction à l’identique d’une image en peinture, tellement réaliste que le spectateur vient à se demander si la nature de l’œuvre artistique est une peinture ou une photographie

Parmi les principaux peintres qui pratiquent l’hyperréalisme, nous pouvons citer : Richard Estes, Malcolm Morley, Gérard Schlosser, Frédéric Gracia et Omar Ortiz.

bodegon-de-naranjas Estes_-Kentucky_x-600-new-e

Au final, nous pouvons dire que les technologies contemporaines ont eu une réelle influence sur l’art, elles ont été et sont toujours de nouvelles formes d’inspirations pour les artistes, notamment les peintres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :