Caught

1) Carte d’identitédavid_parsons

– Auteur : David Parsons
– Date de réalisation : 1985
– Vidéo de dance / Clip artistique

2) Description

J’ai surfé sur les ressources du site UbuWeb dans la section « dance »,  je suis tombé sur celle-ci par hasard et elle a retenu mon attention.

J’ai choisi cet œuvre car au premier visionnage, j’en suis resté totalement perplexe et je reconnais ne pas avoir compris grand-chose. Ce manque de compréhension de ma part m’a donc poussé à me consacrer au décorticage de cette œuvre.
Cette expérience fut très troublante,  mais à la fois comique. J’ai beaucoup rit en regardant cette vidéo, certainement dû au fait que je trouvais que cette danse était étrange et totalement désordonnée. Nonobstant cela, je suis persuadé qu’un sens très défini par son auteur se cache dans cette vidéo.

Dans cette vidéo, je me demande pourquoi avoir choisi un filtre noir et blanc avec un filigrane de mire télévisuelle en fondu du clip vidéo, cette qualité très réduite (même pour l’époque) délivre t-elle un message et si oui, lequel ?
Je me demande également pourquoi le son n’est pas toujours synchrone avec la chorégraphie de l’artiste danseur, que signifie ce manque de justesse ?
Enfin, pourquoi avoir choisi toute une série d’image épileptique qui joue un rôle de transition entre la différente scène de gros plan sur le danseur.

Je suppose que ce travail peut être considéré comme une œuvre car un message est caché derrière cette création et demande au spectateur  d’aller au-delà du simple premier de cette vidéo pour la comprendre et connaitre le point de vue de l’auteur.
Je ressens cette œuvre comme une sorte d’appel  de délivrance du monde qui nous entoure.

3) Mise en relation

Cette œuvre de par son ambiance froide, sombre et peu rassurante m’a fait penser au court métrage de Mickaël Jackson : Thriller.
Je ne pourrais expliquer cette sensation mais la qualité d’image allié de l’effet de ténèbres de cette vidéo ont provoquer chez moi cette impression. De plus, Mickaël Jackson possède un style de dance propre à lui avec des mouvements très précis et rapide. Le danseur de la vidéo de David Parsons possède des gestes beaucoup plus ample et exagéré mais ne néglige pas non plus là précision de ses mouvement.

david_parsons_ar03mj_ar03

4) Point de vue critique

Cepantintte œuvre de part son titre, Caught (« attrapé» en français),  se soit de garder un ton assez gênant, assez froid pour nous rendre mal à l’aise, je dirais même prisonnier de son visionnage. Lorsqu’on se laisse emporté par la vidéo, on est comme hypnotisé d’un part par la mélodie lente et qui boucle sans arrêt et d’autre part, par les flashs d’image en milieu de vidéo qui nous éblouis et qui par conséquent, nous laisse une image figé devant nos yeux sensibles comme si l’auteur voulait graver ces images dans notre tête sans consentement.

Je pense que par ce biais, l’auteur veut nous prouver à quel point on peut être pris en otage par le monde qui nous entoure sans le vouloir. Via des musiques qui nous ensorcelles ou bien par des images subliminales. On devient donc un pantin, ne se complaisant absolument pas dans le rôle qui nous ai attribué (scène quand l’homme essaye de se laver) mais ne pouvant lutté contre cette méta-force qui nous oppresse (Manque de justesse par rapport à la musique, comme incontrôlée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :