Damien Hirst

 Damien veut être le roi du monde.

Michael Craig Martin

Pourquoi a-t-il dit cela ? Parce que Damien Hirst est l’un des plus grands artistes d’aujourd’hui ou parce qu’il est un remarquable homme d’affaire ?

Damien Hirst est né à Bristol au Royaume Uni en 1965. Son père l’abandonne lorsqu’il a douze ans. Il vit une enfance difficile. Sa mère l’élève seule mais le petit Damien a de nombreuses difficultés à l’école et plonge rapidement dans la délinquance. Le dessin est alors le seul domaine dans lequel il arrive à se distinguer positivement. Cependant, ses résultats ne le lui permettent pas d’entrer au Leeds College of Art par la voix classique malgré l’appui de son professeur d’arts. Il fait donc la formation diplômante en deux ans puis déménage à Londres et intègre les beaux-arts au Goldsmith.

Au Goldsmith, il rencontre Michael Craig Martin, artiste peintre irlandais, qui y est professeur, connu pour son installation An Oak Tree. C’est ce dernier qui transmet à Hirst son amour pour l’art conceptuel. Dans un même temps, il travaille dans une morgue, ce qui influence beaucoup son travail futur porté essentiellement, voire quasi totalement, sur la mort. Lors de ses études, il co-crée le groupe Young British Artists qui regroupe, comme son nom l’indique, de jeunes artistes britanniques pratiquant l’art contemporain.

En 1988, il organise une exposition d’œuvres d’artistes faisant parti des Young British Artists. Grâce à la publicité faite, l’exposition est suivie par un certain nombre de conservateurs et journalistes influents tels que Richard Shone, Nicholas Serota, Norman Rosenthal et Charles Saatchi. Ce dernier, collectionneur et marchand d’art britannique va jouer un rôle considérable dans l’ascension de Damien Hirst en devenant son mécène et principal collectionneur.

Quelques œuvres… 

En 1990, il dévoile One Thousand Years, sa première œuvre majeure et on peut dire qu’elle fait grand bruit. Derrière une vitrine, des mouches naissent dans un nid à même la cage et s’affairent autour d’un crâne de vache sanguinolent, puis meurent pour la plupart électrocutées sur une lampe bleutée.

One Thousand Years, 1990

One Thousand Years, 1990

The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living correspond à la première commande de Saatchi qui dit alors qu’il paiera pour tous les délires de l’artiste. Hirst a donc entamé un nouveau projet pour, selon ses dires, que l’art soit plus réel que ne l’est une peinture. Pour cela, il travaille avec des cadavres d’animaux dont la putréfaction est ralentie par le formol dans lequel ils sont plongés, mais non empêchée. Il présente ainsi en 1991 cette œuvre de 22 tonnes composée d’un requin de 4,25 mètres plongé dans 850 litres de formol.

The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living, 1991

The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living, 1991

Mother and Child Divided reste dans la même lignée que la précédente installation hormis qu’il s’agisse d’une vache et d’un veau divisés. Réalisée en 1993, elle lui a permis de remporter le prix Turner en 1995.

Mother and Child Divided, 1993

Mother and Child Divided, 1993

Toujours autour des animaux et de la mort : Sympathy in White Major de 2001 est une rosace-kaléïdoscope élaborée à partir d’ailes de papillons. Naturellement, Hirst a été affublé du statut de « tueur de papillon » pour cette œuvre de plus de 2 mètres de diamètre où environ 2700 papillons ont dû être tués.

Sympathy in White Major, 2001

Sympathy in White Major, 2001

For the love of God est une copie en platine d’un crâne humain datant du 18ème siècle recouverte de 8.601 diamants. Son titre est une référence à une expression de la mère de l’artiste, affolée par les idées de son fils. L’œuvre a été vendue 100 millions de dollars (74 millions d’euros) en août 2007, faisant de Damien Hirst l’artiste vivant le plus cher au monde. Elle a été achetée par un consortium dont fait partie Damien Hirst lui-même.

For The Love of God, 2007

For The Love of God, 2007

Avec The Golden Calf, en 2008, Damien Hirst revient à ses premiers amours : les animaux dans le formol. Il s’agit d’un veau blanc plongé dans du formol et orné de cornes, de sabots et d’un disque sur la tête en or de 18 carats. Il refait donc la même chose que dans le passé mais en plus tape à l’œil…

The Golden Calf, 2008

The Golden Calf, 2008

Hirst et Saatchi, relation tumultueuse

Depuis les débuts de leur collaboration, Hirst et Saatchi ont été visés par de nombreuses critiques. Cependant, on peut affirmer quelque chose : l’ascension de Damien Hirst n’aurait pas été la même sans son mécène : grâce à ses achats répétés, son chiffre d’affaire a augmenté de plus de 1000% entre 1988 et 1995.

Un fait marquant : lorsque Hirst obtient le prix Turner en 1995 une polémique éclate. En effet, ce prix décerné à un artiste britannique chaque année depuis 1984. Ce prix a été fondé par les Patrons of New Art, groupe de mécènes Londoniens créé par Saatchi, en association avec la Tate. Je vous laisse faire le rapprochement…

Avec une relation si « intense », cela ne pouvait durer éternellement. La discorde éclate suite à un mécontentement de Hirst lié à la présence d’une voiture Mini présentée comme œuvre sérieuse lors d’une exposition de Saatchi en 2003 alors que créée dans le cadre d’une œuvre de charité. Les tensions entre les deux hommes se sont alors intensifiées jusqu’à ce que Hirst décide de racheter ses pièces pour mieux maîtriser sa côte. Leur collaboration s’achève brutalement.

Spot Mini, 2000

Spot Mini, 2000

Le rapport à l’argent

L’argent est devenu important pour les artistes. On est un tuyau entre l’art et l’argent. C’est de plus en plus intime. Et si l’argent règne, eh bien c’est comme ça. Je n’en ai pas peur.

Damien Hirst, The Guardian, 2001

Depuis Damien Hirst est devenu l’artiste le plus riche du monde avec une fortune estimée équivalente à celle de JK Rowling avec environ 600 millions de Dollars et 30 à 40 propriétés.

De plus, il est considéré par certains comme un employeur à la tête d’une usine à art plutôt qu’un artiste à part entière. En 2008 il compte dans ses rangs près de 200 employés répartis sur 6 studios et faisant des séries de lithographies de 750 à 2000 exemplaires, vendues chacune à prix d’or. Comme le dit Jay Jopling, l’un de ses vendeurs : Comme un vendeur, Hirst répond simplement à la demande et plein de gens veulent une pièce de Hirst.

Cependant, depuis 2007-2008 et ses ventes record, notamment grâce à For The Love of God, ses ventes et sa cote ont considérablement chutées : dès 2009 il y a une perte de plus de 30% de la valeur des œuvres, ce qui conduit au licenciement de plus de la moitié de ses employés dès l’année suivante. Sa cote a d’ailleurs baissé de plus de 60%. Ces données sont particulièrement flagrantes sur le graphique de ses ventes en fonction du temps.

Ventes de Hirst en fonction du temps

Ventes de Hirst en fonction du temps

Le rapport aux médias

Damien Hirst a depuis presque toujours eu une relation toute particulière avec les médias.

En effet, dès 1993 les critiques l’accusent d’abaisser l’art au rang de simple outil à engranger de l’argent lorsqu’il pose une tronçonneuse à la main au côté de la tête décapitée d’un porc dans le magazine Esquire, magazine mensuel pour hommes publié aux Etats-Unis depuis les années 40.

Magazine Esquire, 1993

Magazine Esquire, 1993

En 2001, il crée un véritable tollé en déclarant que les attentats du 11 septembre constituent pour lui une œuvre d’art. Devant le bad buzz créé, il décide de se rétracter en publiant des excuses.

De plus, il a toujours tenu des propos très étranges vis-à-vis des musées. A ses débuts, dans les années 90, il déclare ne jamais vouloir exposer en musée car ces derniers sont faits pour les morts. En 2010 il dit préférer les musées d’histoire naturelle à ceux de peinture. Et pourtant, en 2012, il expose à la Tate Modern dans une exposition lui étant consacrée.

Autres artistes

Marcel Duchamp, peintre, plasticien et homme de lettre Français, est considéré par beaucoup comme l’artiste le plus important du 20ème siècle car inventeur des ready-made et donc responsable de l’évolution de l’art depuis 1945 : en accolant son nom à un objet, ce dernier devenant une oeuvre d’art.

Il y a donc un fort parallèle à faire entre Damien Hirst et lui en ce qui concerne le sens de l’installation et de la provocation.

Marcel Duchamp - Fontaine, 1917

Marcel Duchamp – Fontaine, 1917

Damien Hirst est un immense fan et grand collectionneur de Francis Bacon, qui était un peintre irlandais ayant une quasi-adoration pour la violence, la cruauté et la tragédie comme on peut le voir sur son tableau Personnage avec quartiers de viande de 1954 qui rappelle énormément un grand nombre d’œuvres de Damien Hirst.

Francis Bacon - Personnage avec quartiers de viande, 1954

Francis Bacon – Personnage avec quartiers de viande, 1954

Le dernier homme mis en parallèle avec Damien Hirst n’est autre que Jeff Koons car il peut être assimilé à son pendant américain en ce qui concerne le rapport à l’argent.

Courtier en matières premières à Wall Street à ses débuts, il choisit de se lancer dans l’art en faisant réaliser ses œuvres dans un atelier par plus de 100 assistants. Comme Hirst, il ne réalise que très peu d’œuvres de ses propres mains mais se contente d’insuffler des idées à ses assistants.

Balloon Dog, l’une des œuvres les plus connues de Jeff Koons, est une sculpture métallique représentant un chien fait de ballons. Elle existe en 5 couleurs différentes (bleu, magenta, jaune, orange et rouge).

Jeff Koons - Balloon Dog, 1994 – 2000

Jeff Koons – Balloon Dog, 1994 – 2000

En bref

« Fait-il de l’art ou du commerce ? Est-il un artiste de génie ou un génie du marketing ? Un peu des deux sans doute. »

Marc Cassivi, La Presse, Jeudi 12 Avril 2012

Je pense que ces deux questions résument bien qui est Damien Hirst…

Sources 

ANONYME. “Hands up for Hirst.” The Economist, September 2010.

———. “Hirst Heist.” The Economist, September 15, 2010.

AZIMI, Roxana. “Art de riches, art de pauvres.” Le Monde.fr. Accessed November 24, 2014.

BELAUD, Cyril. “Damien Hirst, Un Artiste Controversé Qui Jongle Avec Les Millions (PORTRAIT).” AFP Infos Mondiales, September 16, 2008.

BENZ, Stéphanie, and Camille CASTRES. “Le Palmarès Des Stars de L’art.” L’Expansion, January 7, 2014, 796 edition.

BRIMSON, Tania. “DAMIEN HIRST – Un Royaume Menacé.” Evene.fr, January 2009.

CASSIVI, Marc. “Damien Hirst: artiste ou charlatan?” La Presse, avril 2012.

DUPONCHELLE, Valérie. “Damien Hirst : «Il N’a Jamais Été Aussi Facile de Faire de L’art».” Le Figaro, April 1, 2010.

———. “Murakami : L’art Contemporain Face À Ses Détracteurs.” Le Figaro, September 13, 2010.

JONES, Jonathan. “Faking a Fortune: Why Damien Hirst’s Paintings Are Poor Imitations of Art.” The Guardian. Accessed December 2, 2014.

MEIGNAN, Géraldine. “Un Marché Mondialisé, Pour Le Pire et Le Meilleur.” LExpansion.com. Accessed November 24, 2014.

MILLIARD, Coline. “Art Market Analysis: What Is the Work of The YBAs Really Worth?” Artnet News, March 30, 2014.

ONO-DIT-BIOT, Christophe. “L’art de Faire de L’argent.” Le Point. Accessed November 24, 2014.

PATAUD CELERIER. “L’art (contemporain) de Bâtir Des Fortunes Avec Du Vent.” Monde Diplomatique, August 2008, 22–23.

PETROWSKI, Nathalie. “Damien Hirst, du haut de son fric.” La Presse, November 6, 2010.

PLANTE, Emilie. “Hirst : Artiste Ou Fumiste?” Voir.ca. Accessed December 2, 2014.

SALMON, Felix. “How Damien Hirst Recaptured His Market.” Reuters Blogs. Accessed November 30, 2014.

SIMEONE, Christine. “Damien Hirst À La Tate Modern de Londres: Le Business Art Au Musée.” France Inter. Accessed December 3, 2014.

VANTROYEN, JEAN-CLAUDE. “Damien Hirst : L’art et Les Affaires.” Le Soir, July 17, 2007.

VOGEL, Carole. “LES RETOUCHES DE L’ARTISTE DAMIEN HIRST • Les Dents de La Mer Version Formol.” Courrier International. Accessed November 24, 2014.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :