« B typed » de Michael Basinski

« B typed » de Michael Basinski 

B_type

« B typed » est une oeuvre de l’américain Michael Basinski (né en 1950), poète visuel et sonore. Il s’agit d’un poème visuel datant de la fin du 20ème siècle, centré non pas sur le fond mais sur la forme, ayant pour trame principale les abeilles. « B typed » fut réalisé à la machine à écrire, donnant un côté authentique à l’oeuvre, néanmoins une deuxième version de celle-ci « B printed » existe également que l’on peut associer cette fois-ci à quelque chose de plus contemporain.

Cette oeuvre, connue grâce à Ubuweb m’a beaucoup faite sourire, de part les nombreux signes et jeux visuels présents, ainsi que par son coté simple et épuré (contrairement à une grande partie des autres oeuvres de l’artiste, comme celle ci-dessous intitulée Labile).

michael-basinski-labile-1388221663

De nombreuses oppositions sont à mettre en avant ici. On peut en effet remarquer  la contradiction entre le fait qu’il s’agisse d’une oeuvre contemporaine, de poésie moderne, réalisée à l’aide de moyens plus anciens tels que la machine à écrire. On a donc d’une part une différence d’époque entre la technique et la réalisation finale.

On peut observer un autre contraste, concernant la symétrie entre les chiffres de droite et de gauche. En effet, à gauche les chiffres sont dans un ordre croissant de haut en bas, tandis qu’à droite la suite de nombre est sans apparence logique.
On peut ainsi ressentir ce poème comme un jeu, en essayant de déchiffrer ce qui n’est justement pas dit explicitement par les mots, étant donné qu’il s’agit seulement de lettres, d’onomatopées, et de chiffres.  Un certains nombres de questions se posent à nous au contact de cette oeuvre. On se demande par exemple le liens entre les chiffres en colonnes et la thématique du centre du poème (qui paraitrait être celle de l’abeille en vu du mot « Bee » (soit abeille en français) écrit et répété 37 fois ainsi que des onomatopées « buzzzz » correspondant à cet insecte). La forme du poème est-elle aussi en rapport avec celle de la ruche? Un rond strié pourrait en effet s’en rapprocher, mais en y regardant bien on pourrait aussi croire en un oeil.

Ainsi il en vient de même à se questionner sur le message que cherche à faire passer l’auteur, qui est dans ce poème peu explicité. Quel est le but de cet oeuvre? Si d’ailleurs il y en existe un. Est-un simple jeu de mise en forme? Y-a-t-il un message à comprendre?

Le fait que ce poème visuel nous amène à nous poser autant de questions, et à émettre une réflexion sur cet oeuvre, à travers un concept original qu’est la poésie visuelle, rassemblant ainsi beauté du texte et esthétique visuelle, relève de l’art.

Si l’on compare tout d’abord « B typed » à « B printed », je trouve « B printed » beaucoup moins intéressant que son acolyte. En effet malgré le côté plus épuré encore, l’absence des colonnes de nombres, ainsi que la disparition du côté authentique de la machine à écrire, supprime de côté contradictoire qu’on avait pu remarquer, ce qui je trouve fait perdre de l’originalité à l’oeuvre.

B_printed

La forme de ce poème peut nous amener à comparer l’oeuvre de Basinski à celle de Paul de Vree  poète visuel belge du milieu du 20ème siècle. On remarque en effet une forme visuelle similaire, c’est à dire arrondie. Les cercles concentriques du milieu peuvent également nous faire penser à un oeil. Néanmoins, le contenu de ce poème est en radicale en opposition avec « B typed ». En effet celui-ci est bien plus clair que précédemment, le but de l’auteur est nettement exprimé à travers un poème en prose. Il s’agit d’un poème visuel plus centré sur le contenu que sur la forme au contraire de ce qu’a pu réaliser Basinski. Les questions qui en découlent sont de ce fait beaucoup plus philosophiques, on s’interroge moins sur les jeux visuels et l’intention de l’auteur. La portée et l’objectif sont donc, à travers le même style d’oeuvre et la même esthétique, différents.

PAUL DE VREE 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :