Les machines Rube Goldberg

[1883-1907]

Ruben Goldberg a obtenu son diplôme d’ingénieur à San Francisco. Il a travaillé en tant qu’ingénieur au service des égouts de la ville seulement pour 6 mois. Son but étant de devenir dessinateur, il entre et rejoint le service des sports du San Fransisco Chronicle. Il est, en 1905, engagé au San Fransisco Bulletin. Il quitte ensuite san fransisco pour New York en 1907.

Il travaillera dans plusieurs journaux (New York Evening Journal et New York Evening Mail) en tant que dessinateur. Il dessine des strips : bande avec quelques images. Il connait plusieurs succès avec Foolish Questions, par exemple, qui est un dessin d’humour absurde. En 1914 il commence à dessiner des séries de dessins mettant en scène des machines complexes qui provoquent à la suite d’une réaction en chaîne des effets très simples. Il critique dans ces dessins “une civilisation mécanisée à outrance, prémonition burlesque de notre moderne automation” mais c’est avant tout leur côté humoristique qui plaît.

Il participe également à un film « Soup to Nuts » où figurent de nombreuses machines.

Il obtient le prix Pulitzer du dessin de presse en 1948.

On différencie 2 types dans ses dessins :

Dessins politiques  :

photopolitique1                    photopolitique2

On voit dans ces deux images qu’il aborde les thèmes de la politique et de l’économie par un humour souvent très noir.

Ces images montrent des scènes de la vie quotidienne. Il critique ici la société de consommation et la fainéantise qu’elle a engendrée. Il critique l’industrialisation à outrance de la société moderne.

weeklyinvention1

Weekly inventions2

Problématique : Comment a évolué l’œuvre de Ruben Goldberg jusqu’au aujourd’hui ?

Comment l’œuvre a-t-elle évoluée, quels ont étés les reprises et hommages ? Y a-t-il eu conservation du message d’origine ?

On va voir les moyens et les supports de représentation qui ont changés. Par exemple ici avec les temps modernes. Utilisation des machines goldberg dans ce film pour gagner du temps par exemple pour manger. C’est à l’époque une critique des usines Ford et le fait de tout automatiser.

temps modernes

Quelques artistes qui ont repris ces machines.

Le mouvement artistique «  kinétic art » parle d’œuvre en mouvement, par le vent, le soleil ou le spectateur ou aussi par système mécanique. On parle également de kinetic art lors d’illusion d’optique, cinétisme virtuel, on peut préciser de l’Op Art.

La 1ère manifestation de l’art cinétique est en 1910 par Marcel Ducamp et plus tard dans certaines œuvres de Alexander Calder (notamment le mobile).

Les 1ères reprises des machines Goldberg sont donc avec deux artistes : David Weiss et Peter Fischli.

I ls’agit d’une installation éphémère avec des principes physiques (statiques, poids…) et chimiques. Il y a modification de l’œuvre d’origine de Goldberg par le support car à l’origine c’était uniquement des dessins et non réalisables. Ici l’œuvre est bien réalisé et filmé dans une vidéo qui suit toutes les réactions.

Joseph Herscher est un artiste Neo-zelandais qui fait des vidéos sur le principe des machines Goldberg.

Son site :

http://www.josephherscher.com/

Le but des réactions en chaine chez cet artiste est très simple (ex : tourner un page). Ce but, inutile ou presque est similaire à celui de Goldberg.

Ces machines sont également reprises lors clip et de publicité.

Ici avec le groupe : OK GO, dans le clip de : This too shall pass.

Concernant les publicités, Red bull l’utilise lors d’une vidéo dont le but est simplement d’ouvrir une cannette de la marque. On voit alors ici que le message d’origine de Goldberg qui était de critiquer la société de consommation est complétement opposé puisqu’il s’agit ici de pousser le consommateur à acheter cette marque.

En conclusion on peut dire que les reprises et hommages sont variés dans leur message. Les supports de représentation ont évolués puisque c’est maintenant des vidéos et non des dessins. Le but finale de la réaction en chaine est des fois utile ( les temps modernes par exemple) et des fois non ( l’artiste Joseph Herscher), là aussi les reprises de l’œuvre original sont variés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :