Présentation Compilation Reel – Assume Vivid Astro Focus

Compilation Reel (2008)

Sans titre

Compilation Reel (lien vidéo)

Cette vidéo est une compilation du travail vidéo du collectif Assume Vivid Astro Focus crée par Eli Sudbrack, un artiste brésilien et Christophe Hamaide-Pierson, artiste français.

Cette vidéo de 20 minutes utilise des techniques telles que le montage et la superposition. Le tout fait penser à un très long gif.

Selon la description, cette vidéo offrirait au spectateur une expérience entre art et divertissement procurant une sensation mentale de joie.

Cette œuvre a été trouvée sur le site ubuweb.net.

Elle a attiré notre regard dès les premières secondes provoquant surprise et étonnement par l’utilisation d’une surabondance d’images colorées diffusées à une grande vitesse.

L’originalité de cette vidéo nous a séduit : elle évoque des ouvres épileptiques. Il est difficile de se concentrer sur une image précise. Cette vidéo rappelle par les couleurs et les images aperçues les années 60-70, la période hippie née en Angleterre pendant laquelle la libération des mentalités passait par l’usage excessif de couleurs vives et variées .

Certaines images particulières (cigarettes, chaussures, bouteilles soda, pilules, lunette de soleil) évoquent l’arrivée de la société de consommation. Elle illustre aussi l’apparition de divertissements dans la vie quotidienne post guerre des populations.

On aperçoit également des gens qui dansent, peut être le rock. Les gens paraissent heureux et joyeux de vivre. On ressent également une part de conditionnement de la société due à la répétition des images comme une publicité avec des images subliminales.

Ce travail est une œuvre car elle fait passer de sentiments, elle ne laisse pas indifférent, elle fait réfléchir sur la société et son évolution depuis les dernières décennies. Ce travail favorise la réflexion personnelle et le questionnement car son sens dépend de la perception de chacun.

On peut rapprocher ce travail des œuvres psychédéliques apparues à la fin des années 50. On ne peut regarder cette vidéo sans qu’elle n’évoque la prise de substances stupéfiantes hallucinogènes (motifs colorés, apparition de pilules dans la vidée, rythme accéléré de l’apparition des images).

On continue de visionner cette compilation afin de pouvoir détecter tous les détails de la vidéo, elle est en quelques sortes addictive. Cependant la vision assidue et prolongée de cette vidéo peut finir par être aliénante. Un paradoxe s’installe car on est sans cesse attiré par les images alors qu’elles finissent par devenir oppressantes.

La vidéo ne comporte pas de bande son, ce qui parait surprenant parce que la culture psychédélique est étroitement liée à la musique et notamment le rock.

Camille DRESSE // Quentin CHICHERY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :