Delirium par Le Cirque Du Soleil

Présentation d’œuvre

Delirium est un spectacle du cirque du soleil présenté pour la première fois en 2006. Il a était conçu et mis en scène par Michel Lemieux et Victor Pilon. Les tournées ont eu lieu en Amérique du nord, mais aussi en Europe. Ce spectacle a pour caractéristique d’avoir était le premier spectacle du cirque du soleil fait en aréna. Le cirque est scindé en deux sur la longueur, plaçant une moitié du public face à l’autre.

J’ai découvert cette œuvre lors du festival « les composites ». J’ai tout de suite été attiré par les musiques entrainantes et par les images animées et très colorées. Le spectacle est long, de ce fait je n’ai pu visionner que certain passage de l’œuvre. J’ai apprécié le fait de pouvoir les visionner sur un très grand écran à l’exposition, ce qui m’a plongé d’avantage dans l’univers du cirque du soleil. J’ai choisis cette œuvre car elle mêle différents arts et différentes techniques. On y trouve de la danse, du théâtre, des arts du cirque, de la gymnastique…

Featured image

L’histoire est intéressante, elle raconte le cheminement d’un personnage qui tente de trouver un sens aux différentes facettes de sa vie au sein de la société. C’est une œuvre vivante avec de la musique très souvent présente, il n’y a jamais de pause. On découvre des musiques très variées. Les percussions, et la musique électronique très présentes rythme le spectacle. Gigantesque de par la scène elle-même, mais aussi par les démentions des décors, les projections s’étalent sur une surface 165 mètres. Le spectacle fait appelle à de nouvelle technologie. Delirium est un œuvre multidimensionnel qui regroupe tout les arts de scène, mais aussi les arts visuels et la musique. De plus c’est un mélange culturel de part les différentes langues dans les chansons, et de par les différents styles de musique. Le spectacle comprend plus de 555 artistes, musiciens, chanteurs, acrobates, et danseur et met en vedette 44 artistes choisis pour leur multidisciplinarité artistique. 20 pays sont représentés au sein de la distribution.

Ce spectacle ressemble à certaines œuvres de Philippe Decouflé (danseur et chorégraphe contemporain), et plus particulièrement à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’Albertville en 1992. Celle-ci mêlait danse et acrobatie sur une scène très grande. Tout comme la musique de delirium, celle de l’ouverture des Jeux Olympique été composée de percussions. De plus Philippe Decouflé à souvent recourt à la vidéo, et projette aussi des images lors de ses spectacles.

J’ai vraiment aimé cette œuvre car au delà du coté artistique ce sont des véritables performances qui sont présentées. Le spectacle entier et une performance repoussant les frontières des spectacles présentés auparavant. De plus j’ai vraiment apprécié sont coté plus contemporain et plus lyric que leurs spectacles habituels.

Laure Lesourd

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :