Octopus for hire

Octopus-For-Hire

Carte d’identité de l’œuvre

Titre : Octopus for hire
Support : On suppose un format papier A4
Auteur : inconnu, sur l’affiche, signature « SEBEZ », mais peu lisible….
Circonstance : affiche dans la rue
Technique : écriture à la main, au feutre noir
Autres versions : beaucoup de personnes ont repris cette affiche, en conservant le titre. On trouve de nombreuses copies sur internet. Ex : Nathan Pyle a détourné le dessin pour le mettre sur un Tshirt et en faire une marque.

Description du choix

Image trouvée sur le site web : Ubuweb.
A la première vue, l’image nous a fait sourire. En effet, elle fait tout de suite penser aux petites annonces sous forme d’affiche, pour faire du baby sitting ou du jardinage par exemple. Mais en regardant plus en détail, on se rend vite compte que ça à la forme d’une annonce, mais que le contenu nous fait penser à une blague. A la place habituelle où l’on peut trouver le numéro de téléphone de la personne, ici on a comme numéro 888 8888. On voit directement que c’est un faux numéro ! Mais en analysant l’image, on voit qu’en réalité, les numéros représentent les tentacules du poulpe. De plus, le numéro 8, représente le nombre de tentacules et les ventouses des tentacules du poulpe.
En analysant un peu l’image, on peut essayer d’imaginer le message que porte cette affiche. On a pour notre part vu deux messages à travers cette image. Le premier est pour nous une simple affiche humoristique pour faire sourire les gens dans la rue. Avec uniquement un sourire, des yeux et des numéros, cela ne passe pas inaperçu et on s’arrête regarder un peu. Dans un second temps, on peu réfléchir au message que l’auteur a voulu faire passer. Pourquoi un poulpe ? C’est un animal qui a pleins de « bras » et donc peut faire pleins de choses en même temps. On pourrait donc se dire que c’est une affiche qui nous dit « engagez moi, je fais tout », ce qui parait totalement improbable dans la rue.

Liens vers d’autres œuvres

Nous avons pu rapprocher cette œuvre à d’autres affiches trouvées dans le même style. Toutes portaient un message comique et des franges permettant de prendre un numéro. Par exemple nous avons retenu l’affiche « are you free tonight ? » : au lieu de prendre un numéro, il y a écrit sur le papier « yes » et des tirets pour que la personne écrive son propre numéro. On peut imaginer que la personne qui a posé l’affiche, ou même un passant, prenne le numéro. Ce système de rencontre prête à sourire, tout comme l’affiche qui est plutôt décalée si on l’imagine collée sur un panneau d’affichage en tout genre.

Point de vue critique

Ce style d’affichette est une forme originale d’art urbain. Sur un panneau d’affichage, elle semble passer inaperçue mais lorsqu’on l’a remarqué, elle donne le sourire grâce à sa simplicité et son côté déconcertant. Son côté non durable fait aussi partie de l’œuvre : c’est une affiche en papier qui peut s’envoler ou s’abimer par le temps, et donc disparaître. Cette temporalité et le fait qu’elle passe inaperçue en font de l’art car elle seulement quelques personnes vont la voir.
Aurélie Carmona
Pauline Mandon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :