Exposé – Le Bauhaus

bauhaus-school11

Résumé de l’exposé sur le Bauhaus

Le Bauhaus donne naissance  à une révolution artistique sans laquelle l’esthétique du XXème siècle n’auraient pas eu le même visage. Il aura notamment une grande influence dans le design et l’architecture moderne. On y a vu passer des artistes de grandes renommées comme Kandinsky, Paul Klee qui étaient même professeurs là-bas. Son nom est également porteur de valeur puisqu’il signifie littéralement “La maison de la construction”. Mais le Bauhaus est né dans un contexte très particulier entre période de guerre civile et de répression avec l’assassinat des dirigeants spartakistes Rosa Luxembourg et Karl Libeknecht en 1919. En parallèle, le Conseil de traité de travail pour l’art rassemble des artistes contestataires et établit des relations avec la Russie soviétique. C’est donc dans ce contexte peu stable que sous l’impulsion de Henry Van de Velde qui vient de quitter son poste de directeur de l’école des arts appliqués, Walter Gropius propose le premier Bauhaus qui réunira l’école des Arts décoratifs et l’école des Beaux-Arts.

Walter Gropius

Walter Gropius

Walter Gropius, architecte de 36 ans, était connu pour son style novateur pour l’époque : des lignes et des angles droits, des façades en verre, pas d’ornement. Nommé directeur des deux écoles d’art de Weimar, l’école des Arts appliqués et l’école des Beaux-arts, Gropius décide de les fusionner pour créer le « Staatliches Bauhaus zu Weimar », que l’on appellera « Bauhaus ». Il en restera le directeur jusqu’en 1928.

Dans la continuité des idées du XIXème siècle, le Bauhaus ne fait plus la distinction entre les beaux-arts, et les arts appliqués, soit entre l’art pour l’art, et l’art pour les objets comme « Arts & Crafts » en Angleterre, ou encore l’Art nouveau. On veut faire des objets esthétiques et fonctionnels destinés à une production en série, pour que l’art puisse entrer dans la vie quotidienne. Les élèves suivent et des cours de théorie artistique, où ils apprennent la forme, la couleur, avec des professeurs comme Paul Klee et Kandinsky et des ateliers techniques : de tissage, de poterie, de métal, de menuiserie, d’imprimerie… Là, ils apprennent les techniques, et créent aussi des prototypes d’objets.

Pour rentrer au Bauhaus, pas de limite d’âge ou de condition préalable de diplôme et l’enseignement a subi de nombreuses évolutions et adoptions au cours du temps. Comme dans les corporations du Moyen Age, les enseignants sont appelés « maîtres »: maîtres de formes pour les artistes et maîtres d’ateliers pour les artisans.. Les élèves s’appellent apprentis(Lehrlinge) et peuvent devenir compagnons (Gesellen) et jeunes maîtres (Jungmeister). Le conseil de maîtrise gère les affaires du Bauhaus et les nominations des jeunes maîtres. Dans la représentation schématique que fait Gropius en 1922, l’enseignement est présenté sous la forme de trois cercles concentriques visant à atteindre l’étape ultime : la construction (der Bau). La première partie est en un cours élémentaire (Vorlehre) initialement de 6 mois. La seconde partie de 3 ans consiste en un travail d’atelier.

hans meyer

Hans Meyer

En 1925, le Bauhaus déménage à DESSAU, car le Bauhaus et ses étudiants étaient mal vu à Weimar à cause de leurs idées avant-gardistes et leurs tendances communistes. On bâti un nouveau bâtiment qui comporte des caractéristiques de l’architecture “Bauhaus” comme les grandes ouvertes. Des professeurs partent, des élèves accèdent à la maîtrise comme Josef Albers. On revoit aussi un peu le programme avec les expériences menées à Weimar. Cependant, Gropuis démissionne pour se consacrer à l’architecture et c’est Hannes Meyer qui reprend le flambeau. Avec lui, le Bauhaus se radicalise car Meyer veut faire des créations encore plus simples, plus accessibles pour les couches les plus pauvres de la société. Mais Gropius rejette Meyer qui voit en lui un bolchevisme et l’accuse même d’avoir détourner des fonds. Du coup, Meyer restera que deux ans avant d’être renvoyé et c’est MIES VAN DER ROHE qui le remplacera.

Mies V

Mies Van Der Rohe

Mies Van Der Rohe sera le dernière directeur du Bauhaus jusqu’à son renvoie par le gouvernement national-socialiste de SAXE. Le BAUHAUS se verra aussi être déplacer pour quelques mois à Berlin avant d’être fermé par les nazis en 1933 au moment même où il atteindra l’apogée de son influence aidés notamment par l’exil de nombreux étudiants et maîtres Le BAUHAUS de Dessau deviendra une école pour les cadres nazis.

Certains émigrent en Palestine. C’est ainsi qu’on trouve à Tel Aviv la plus grande concentration de bâtiments « Bauhaus » au monde qui est un foyer en plein boom d’expansion avec les juifs allemands.

Et d’autres partent vers les Etats-Unis. Mies van der Rohe fondera l‘école d’architecture de Chicago en 1937 et qu’il dirigera jusqu’à sa mort en 1946. Walter Gropius sera le directeur l’école de design d’Harvard et Moholo Nagy à Chicago le « New Bauhaus ».

LE STYLE BAUHAUS

On White II, Kandinsky, 1923

On White II, Kandinsky, 1923

L’esthétique est simple, épurée, avec beaucoup de matériaux nouveaux comme l’acier et le verre. On est dans la lignée des courants d’avant-garde de l’époque, notamment l‘art abstrait géométrique : Piet Mondrian, ou le constructivisme russe (De Sijle).

32

Exemple : Wassily, Marcel Breuer, 1922

Cette chaise est devenue une vraie icône célèbre partout dans le monde en design.
Elle est constituée uniquement de ligne, de plans, de vide et de forme géométrique simple et pour seul matériau un tube en acier. Kandinsky en était fan.

Avec Kandinsky, on voit que la couleur peut prendre différentes formes selon les couleurs. Jusqu’à où je teste le matériaux ou le médium. On joue sur les formes les masses, les lignes, les contours, la superposition des formes. Mais le Bauhaus avait tout de même une dominante envers l’architecture – car même tous ses directeurs étaient architectes.

Haus am Horn

Haus am Horn, 1923

Cubique, aux murs de béton, avec une charpente d’acier. Les lampes sont fabriquées à l’atelier de métal par Albers et Moholy-Nagy; ce dernier, avec Marcel Breuer, qui réalise les meubles et une cuisine très rationnelle, défend le fonctionnalisme : « La forme doit suivre la fonction. »

 CONCLUSION

Le « Bauhaus » a eu une forte influence sur l’architecture et l’esthétique du XXème siècle et encore aujourd’hui en prônant l’utilisation de nouveau matérieux, et en développant l’idée qu’un objet pouvait être à la fois simple, esthétique, fonctionnel et accessible au plus grand nombre : c’est l’idée du design, aujourd’hui omniprésente. Cependant des critiques se sont fait entendre, en disant que l’esthétique était froid voir inhumain à cause de l’épuration. Les ambitions économiques dans le design du Bauhaus n’ont pas été atteintes notamment dû au peu de commande à cause du contexte économique de l’époque

 

 

AR03 – LOPES AURELIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :