archive

Archives d’Auteur: julieleroy

  • Pina Bausch

Philippina (Pina) Bausch est une célèbre danseuse contemporaine et chorégraphe. sans-titre

Elle est née le 27 juillet 1940 à Solingen, dans le centre ouest de l’Allemagne, de parents travaillant dans l’hôtellerie. Elle mourra le 30 juin 2009 d’un cancer à l’âge de 68ans.

Depuis son enfance, Pina est bercée par la danse. A ces 14ans, elle rejoint la Folkwang Hockshule d’Essent (une école de danse allemande) dirigé par Kurt Joss (célèbre chorégraphe). Puis à l’âge de 18ans, grâce à une bourse, elle intègre la prestigieuse Juliard School de NewYork et elle sera de nombreuses fois soliste au Metropolitan Opera Ballet. En 1969, elle revient en Allemagne pour prendre la direction de la section danse de la Folkwang Hockshule où elle a étudié plus jeune. Elle rejoindra par la suite le centre artistique de la danse de la ville de Wuppertal, qui portera son nom.

Pina Bausch est une chorégraphe de renom mélangeant ballet, danse contemporaine et théâtre. C’est l’une des co-créateurs de la danse-théâtre (avec Kurt Joss). Elle a révolutionné la danse contemporaine et a permis la démocratisation de cet Art.

Ses œuvres les plus connus sont ‘Palermo, Palermo’ (1989), ‘Kontakhtof’ (1978) et ‘Café Müller’ (1978) [https://www.youtube.com/watch?v=jFWtVu5W3gs] qui raconte la partie de sa vie où elle travaillait dans le café de ses parents.

 

sans-titre2

  • Les Rêves Dansants – sur les pas de Pina Bausch

Film documentaire diffusé en 2010, réalisé en 2008 par Anne Linsel (journaliste, écrivain, documentariste) et Rainer Hoffmann (cameraman) et il n’avait pas de scénario pré-écrit lors du tournage. Ce film raconte le parcours d’une cinquantaine d’adolescents, âgés de 14 à 17ans, pendant la création d’un spectacle (Kontakhof) avec une représentation finale au Tanztheater de Wuppertal. Ces adolescents n’ayant jamais fait de danse vont être aidés par Pina Bausch et ses assistantes/anciennes danseuses Joséphine Ann Endicott et Bénédicte Billiet.

Film documentaire diffusé en 2010, réalisé en 2008 par Anne Linsel (journaliste, écrivain, documentariste) et Rainer Hoffmann (cameraman) et il n’avait pas de scénario pré-écrit lors du tournage. Ce film raconte le parcours d’une cinquantaine d’adolescents, âgés de 14 à 17ans, pendant la création d’un spectacle (Kontakhof) avec une représentation finale au Tanztheater de Wuppertal. Ces adolescents n’ayant jamais fait de danse vont être aidés par Pina Bausch et ses assistantes/anciennes danseuses Joséphine Ann Endicott et Bénédicte Billiet.

Affiche : l’image représentée sur cette affiche à la particularité de ne pas être présente dans ce film documentaire. Captée en plein mouvement, cette image montre les adolescents comme répondant à un appel et promet aux spectateurs d’être emporté par le film. Les trois groupes, qui se rejoignent en un même point, montrent le trajet accompli par la troupe d’apprentis et, dans ce documentaire, on assiste à leur affranchissement grâce aux mouvements. ‘Les rêves dansants’ tendent à exprimer les maux et aspirations de chacun des acteurs/personnages.

Bande annonce (ci-dessous) avec pour fond musical ‘Titine’, issu du film ‘Temps Modernes’ de Charlie Chaplin, qui traduit la répétition des mouvements.

Lien du film complet : http://vimeo.com/28861046

De plus, ce film est un mêle le théâtre dansé et le récit choral. Le théâtre dansé ou danse-théâtre (‘Tanztheater’ en allemand) a été inventé en 1930 par Kurt Joss (chorégraphe allemand) puis enrichi par Pina Bausch. Il est l’association de deux arts, la danse et le théâtre, pour créer une ‘danse d’expression’ influencée par les mouvements artistiques des années 1920. Il permet l’intégration de la tradition théâtrale à l’héritage populaire et il développe des histoires. Dans le cas du film ‘Les rêves dansants – sur les pas de Pina Bausch’, le théâtre dansé invite donc le public à réinvestir l’espace du théâtre en jouant sur la coutume qui l’oblige à rester assis alors que les danseurs courent sur scène. Quant au récit choral, il se caractérise par peu ou pas de personnages, une série de personnages qui apparaissent par intermittences et dont le trajet est connu uniquement par bribes. Ce type de film est très populaire dans le cinéma américain. Par exemple le film ‘Pulp Fiction’ de Quentin Tarantino (1994), ‘Love Actually’ de Richard Curtis (2003) ou encore ‘The Grand Budapest Hotel’ de Wes Anderson (2013). Ici, ce film peut être qualifié de récit choral car il s’attache à raconter l’évolution des adolescents à travers la danse/mouvements et les interviews qui rythment le film.

  • Kontakthof

Le film ‘Les rêves dansants – sur les pas de Pina Bausch’ est basé sur la reprise d’un spectacle nommé Kontakthof. Ce terme allemand se compose de ‘der kontakt’ et de ‘der hof’ qui signifient littéralement cours de contact. Cette pièce sera donc l’exploration d’un lieu de rencontre entre hommes et femmes où leurs maladresses seront traduites par des moments de brutalité. Ici, le théâtre y est présenté comme une véritable prison. Une frontière infranchissable qui sépare les danseurs/scène du public.

sans-titre3C’est la troisième fois que ce spectacle est repris. Tout d’abord créé en 1978 avec des danseurs professionnels, puis en 2000 avec des seniors de plus de 65ans. Et enfin en 2008 avec des adolescents de 14 à 17ans. La boucle est alors bouclée.

Pina Bausch décrit son spectacle comme un « espace de rencontre où se révèlent peurs, ardeurs, déceptions, désespoirs et tendresses ».

 

 

 

 

  •  Les rêves dansants – Art ?

Tout d’abord, ce film possède un cadre mobile. Il est au plus près des corps en mouvement puis s’éloigne pour avoir une vue d’ensemble de la scène. Il y a une alternance entre les scènes avec ces vues et les interviews.

Ensuite, la perception de la durée et de l’écoulement du temps sont montrés par l’évolution du travail, la prise de possession des lieux et la domination progressive des corps de chacun.

Enfin, la liberté de l’Art est traduite par la caméra qui porte un regard sur la danse sans la soumettre à un récit qui la contraint et par l’importance de l’Art de la transmission dans ce film. La danse contemporaine, qui est l’un des thèmes clés de ce documentaire, se caractérise par un laisser-aller tout en maitrisant son corps (liens de confiance) et exprimant l’affection, les sensations et des sentiments renforcés .

sans-titre4

Pour conclure, le film ‘Les rêves dansants – sur les pas de Pina Bausch’ est un film documentaire axé sur la danse contemporaine mais pas uniquement. Il prend soin d’y insérer de courtes séquences d’interviews pour mieux connaître les adolescents suivis et leurs pensées. Dans ce film, tout semble s’opposer mais rien ne se sépare jamais, il y a un désir d’authenticité. Grâce à la danse contemporaine, qui est une danse atypique et artistique, les adolescents se sont appropriés et pris conscience de leur corps et de celui des autres. Ils ont pu se révéler derrière les mouvements.

Ce film permet une légère initiation à la danse contemporaine et la rend accessible par son adaptation cinématographique. Il fait indéniablement partie de l’évolution de la danse au cinéma et expansion de l’accessibilité de l’art de la danse contemporaine à tous publics.

 

Sources :

– livre « Pina Bausch et compagnie » de Léonore MAU et Ronald KAY (1988)

– film « les rêves dansants (sur les pas de Pina Bausch) » de Anne LINSEL (2010)

– Les rêves dansants.pdf de Yannick LEMARIE (rectorat de Nantes)

http://www.cnc.fr/web/fr (dossier pédagogique n°197)

http://www.theatredenimes.com/

http://www.pina-bausch.de/en/

http://www.jour2fete.com/index.php/films/4-les-reves-dansants-sur-les-pas-de-pina-baush

 

rotated_alphabet

Rotated Alphabet

1. Carte d’identité

titre original : Rotated Alphabet

auteur : Anatol Knotek (1977 – )

date publication : mai 2014 (création supposée en 2010)

type d’œuvre : poésie visuelle sous la forme d’un livre de 26 pages et de dimension 25×18 cm

2. Description

livre

Rotated Alphabet’s Book

L’œuvre « Rotated Alphabet » se présente sous la forme d’un livre minimaliste composé de divers planches de poésie visuelle.

La poésie visuelle est la poésie ou art dans lequel l’arrangement visuel du texte, image ou symbole a une place importante dans la transmission de l’effet recherché du travail. La poésie visuelle est une partie du mouvement artistique de l’Avant-Garde.

Le travail d’Anatol Knotek, un artiste autrichien, résulte de la popularité de la typographie dans le monde actuel. Il utilise des outils informatiques afin de permettre la rotation de chaque lettre de l’alphabet, selon son axe central. Il regroupe ou non ses rotations sur un même support.

Lien de l’animation : http://www.anatol.cc/textanimations/rotated_alphabet.html#.VD9vhCwcRhg

rotate letter

rotate letter

 

J’ai découvert cette œuvre en naviguant sur le site UbuWeb (http://www.ubuweb.com/) dans la catégorie « visual poetry ». Cette œuvre « Rotated Alphabet » d’Anatol Knotek a retenu mon attention car elle se détachait des autres par son aspect visuel. De plus, elle m’a semblé être la plus ancrée dans l’époque actuelle de la modernité en utilisant les techniques de l’informatique au service de l’artistique.

Je suppose que ce travail possède, en plus de sa qualité visuelle, un message sens profond et artistique. Cela implique pour l’observateur de ne pas simplement regarder l’œuvre, mais également de se poser des questions sur son sens caché.

3. Mise en relation

dessin à l'aide d'un spirographe

dessin à l’aide d’un spirographe

mandala

mandala

Je trouve que l’œuvre « Rotated Alphabet » peut se rapprocher des dessins de Mandala et de ceux réalisés avec le jeu Spirographe.

Le Mandala se présente habituellement sous la forme d’un cercle contenant divers dessins et symboles plus ou moins complexe. A l’origine, il avait pour but la méditation dans le bouddhisme et aujourd’hui pour se relaxer en le coloriant.

Le Spirographe est un instrument de dessin permettant de tracer des figures géométriques et des courbes mathématiques. Il est composé de différentes roues dentés en plastiques possédant des trous que l’on place dans un anneau (le tout sur une feuille de papier). Ensuite, il suffit de placer un stylo dans un des trous et faire tourner la roue.

spirographe

spirographe

4. Point de vue critique

Le titre de l’œuvre d’Anatol Knotek : « Rotated Alphabet » décrit parfaitement sa composition. Il s’agit en effet des lettres de l’alphabet ayant subit une rotation.

Je trouve cette œuvre très esthétique et graphique bien qu’elle soit plutôt simple dans sa réalisation et représentation. Je retiens de « Rotated Alphabet » qu’une représentation de quelque chose simple peut être artistique.

Cependant, des questions restent en suspens comme la raison de ce travail et le sens caché.

%d blogueurs aiment cette page :